Juliette

Little angel 1207570 m

Je sais bien que c'est insensé

Mais comment ne pas y penser ?

Tu as vécu en moi

Pendant près de trois mois

Tu as dû t'envoler auprès des anges

Pour t'éviter de cruelles souffrances.

La maladie t'a arrachée à notre amour

Mais dans nos cieux, tu brilleras toujours.

Mon ventre, vide et creux désormais,

Aimerait refaire ce nid dans lequel tu dormais

Pour un petit frère, pour une petite soeur

Qui se tiendra là, au fond de nos coeurs

Juste à côté de toi ma Juliette chérie.

Je sais bien que c'est insensé

Mais comment ne pas y penser ?

L'envie de redevenir maman

Est encore plus forte qu'avant

Ce besoin de donner la vie

En moi hurle et grandit.

Personne ne te remplacera jamais !

Tu seras pour toujours notre bébé

Notre force et notre faiblesse

Notre troisième petite princesse

Notre éternelle étoile filante

Je sais bien que c'est insensé

Mais comment ne pas y penser ?

biographe doubs faire-part Pontarlier écrivain public administratif CV lettre motivation discours rédacteur free lance IMG deuil périnatal

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau