Travailler ? Vous êtes fous, je n'ai pas les moyens !

  • Par styl-o
  • Le Lun 20 Jan 2014
  • Commentaires (0)

Money in sock euro 1433052 mPosons le décor : une jeune femme dynamique et pleine d'ambition (moi, mais vous m'aviez sans doute reconnue !) entourée de deux adorables boules d'énergie (deux petites filles pleines de vie et d'entrain qui n'hésitent pas à chambouler nos vies et notre intérieur !), une couvaison en cours (un petit boy qui va lui aussi apporter sa touche perso à la destruction progressive de la maison) et un mari formidable dont le métier l'amène à sillonner les routes régulièrement à bord d'un camion qui grince (nan, il n'est pas chauffeur-routier !). Moi, mère dynamique, ai parfois envie de renouer avec la vie professionnelle. Oui, mais (parce qu'il y a un "mais") je fais comment ? En septembre prochain, Fifilles iront à l'école (je vous fais grâce de la réforme des rythmes scolaires qui va encore bien nous arranger !) et Fiston gigotera dans son transat. 2 options s'offriront alors à moi.

Option n°1 : reprendre le travail

- Amener mes filles plus tôt le matin, les laisser déjeuner à la cantine et leur faire profiter de la garderie jusqu'à environ 18h. Tout ceci a un coût estimé à 400€ par mois, aides déduites (encore une fois, je n'évoque pas les coûts suscités par des activités de macramé ou de tricot imposées par la réforme ! Non non, je me tais !)

- Déposer Fiston chez SuperNounou pour des journées de 9 à 10h pour un coût minimal de 750€ par mois. En déduisant les aides, je devrais n'en avoir QUE pour 300€ de ma poche.

Donc, pour aller travailler à temps plein (sinon, ça ne vaut vraiment pas le coup !), et gagner le SMIC ("Vous comprenez madame, c'est la crise en ce moment. Donc effectivement, nous recherchons une assistante administrative polyvalente maîtrisant l'anglais, l'espagnol et le bulgare mais nous ne pouvons pas vous payer plus que 9,53€ par heure."), je devrais déjà débourser environ 700€. Ajoutez au moins un plein supplémentaire par mois (65€) et vous obtiendrez au final un gain mirobolant de 368€ ! (Un rêve en somme ! ). En prime, vous m'ajouterez des impôts et un stress assez costaud lié aux journées passées à courir récupérer Fiston puis Fifilles puis vite vite les bains, le repas et coucher tout le monde à 20h (1h30 avec les enfants, quel luxe !!). En revanche, je toucherai de la CAF un montant de 477,92€. Total général de l'opération : 845,92€. Pas si mal me direz-vous ! Regardons l'option n°2 maintenant !

Option n°2 : passer en congé parental.

Cette option implique de rester chez soi s'occuper de ses enfants 24h/24, 7j/7 sans vraiment vivre autre chose et cela sur 3 ans. Parfois éprouvant certaines journées, cela reste quand même des années uniques durant lesquelles nous voyons grandir nos enfants au quotidien. Montant total du congé parental : 866,11€ par mois, non imposable (oui, ça a son importance ! Nous pourrions économiser jusqu'à 50€ par mois).

En moyenne, je gagnerais 70€ par mois à m'occuper exclusivement de mes têtes blondes. Cela fait une coquette somme tout de même !.

Deux questions se posent suite à ce post barbare rempli de chiffres en tout genre :

- Y aurait-il d'autres moyens à mettre en oeuvre pour aider l'accès au travail pour les mamans qui souhaitent reprendre leur emploi ?

- Pensez-vous que l'on puisse vivre décemment avec 866€ de revenus mensuels et 3 enfants à charge ?

J'en demande trop vous croyez ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau