On remet ça ?

  • Par styl-o
  • Le Lun 30 Déc 2013
  • Commentaires (0)

Le sapin joliment décoré il y a quelques semaines commence à montrer des signes de faiblesse. Un simple effleurement suffit à lui faire tomber des poignées d'épines sèches. Mais on continue à l'allumer chaque soir, comme pour prolonger cette magie de Noël. Car ce sapin, aussi agonisant soit-il, a été le témoin d'une bien belle fête. Une famille heureuse et réunie autour de la traditionnelle dinde aux marrons, des rires d'enfants et des éclats de joie de tous. Oui, Noël a rempli toutes ses promesses. Même le ciel s'y est mis en saupoudrant généreusement nos paysages de blanc scintillant. On n'est pas loin d'une parfaite image d'Epinal !

Bon, tout ça, c'est bien joli mais le retour sur Terre est brutal. Mon portefeuille crie famine, malgré la grande générosité de tous. Les enfants ne savent plus où donner de la tête et, après avoir été le centre d'intérêt, ne comprennent pas que le monde ne tourne plus autour de leur nombril. Leurs chambres ont été entièrement repensées pour y ranger leurs nouveaux jouets mais en dépit de tous nos efforts, certains n'ont encore pas trouvé leur place. Nous songeons sérieusement à louer la maison d'à-côté pour en faire une vaste salle de jeux ! Le frigo, après avoir regorgé de victuailles de toute sorte, se repose à vide. Une espèce de diète en quelque sorte. Cela me fait penser que je devrais faire la même chose avec mon foie !

Mais quand on y réfléchit bien, tout ça, c'est secondaire ! Mon portefeuille va bien finir par se remplumer et mon frigo, dans 2 jours, sera à nouveau rempli (exit le foie gras et vive la salade !). En revanche, ce qui ne changera jamais, ce sont ces souvenirs heureux, ce plaisir partagé de se retrouver ensemble. Il était bien chouette ce Noël ! Puissent tous les suivants lui ressembler !

Pontarlier écrivain public Haut Doubs

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau